L'étude

Quelle est l'importance de bien entendre ? Quelles sont les conséquences d'une perte auditive non traitée et comment une solution auditive appropriée peut-elle aider ? Sur cette page, vous pouvez vous informez concernant les recherches sur la perte d'audition et ses répercussions. 

Ces études ont inspiré la Campagne Internationale pour une Meilleure Audition.

  • La dépression comme conséquence possible de la perte d'audition

    7 août 2020

    Une étude récente du National Institute on Deafness and Other Communication Disorders (NIDOCD) confirme ce que l'on soupçonnait depuis longtemps : il existe un lien entre la perte d'audition et la dépression. La perte d'audition crée des problèmes de communication qui, à leur tour, peuvent entraîner de la honte, de la frustration et de la fatigue. Elle entraîne également un retrait des activités sociales et un isolement. C'est cet isolement social qui provoque des sentiments de solitude, d'incompréhension et de dépression.

  • La perte d'audition interrompt les fonctions cérébrales

    7 août 2020

    Les chercheurs du Brain and Behavior Laboratory de l'université du Colorado ont étudié la neuroplasticité et l'impact de la perte auditive liée à l'âge sur le cerveau. Ils ont découvert que les régions auditives du cerveau se rétrécissent en cas de perte auditive. Le cerveau fait alors appel à d'autres zones pour pouvoir traiter les impulsions sonores. Cette forme de compensation augmente la charge totale du cerveau et peut contribuer au déclin cognitif.

    Dr. Anu Sharma du Laboratoire du Brain and Behavior Laboratory: "Des rapports récents décrivent une relation significative entre la perte auditive liée à l'âge et la démence. La réorganisation cérébrale compensatoire liée à la perte d'audition pourrait jouer un rôle à cet égard.”

    Elle poursuit en disant : “Même de petits degrés de perte auditive peuvent provoquer des changements dans le cerveau. Pour protéger le cerveau de cette réorganisation, les tests auditifs pour adultes et le soutien sous forme d'aides auditives devraient être envisagées beaucoup plus tôt.”

    En savoir plus (en anglais)

  • Les aides auditives peuvent protéger contre le déclin cognitif

    7 août 2020

    Une étude de Johns Hopkins montre que le port d'appareils auditifs peut aider à retarder de futurs problèmes cognitifs. L'étude a porté sur plus de 250 personnes (environ 75 ans), dont la plupart souffrent d'une perte auditive légère, modérée ou sévère. À trois moments différents, sur une période de 20 ans, ils ont subi des tests sur la mémoire, l'apprentissage, la vitesse de traitement et l'attention.

  • Lien entre la démence et la perte d'audition

    7 août 2020

    Une étude récente de l'université Johns Hopkins et de National Institute on Aging montre qu'au fil du temps, les personnes âgées souffrant d'une perte auditive sont nettement plus susceptibles de développer une démence que celles qui ont une bonne audition. Bien que le lien entre la perte auditive et la démence ne soit pas encore tout à fait clair, selon les chercheurs, ces découvertes conduisent à de nouvelles façons de lutter contre la démence.