Les aides auditives peuvent protéger contre le déclin cognitif

7 août 2020

Une étude de Johns Hopkins montre que le port d'appareils auditifs peut aider à retarder de futurs problèmes cognitifs. L'étude a porté sur plus de 250 personnes (environ 75 ans), dont la plupart souffrent d'une perte auditive légère, modérée ou sévère. À trois moments différents, sur une période de 20 ans, ils ont subi des tests sur la mémoire, l'apprentissage, la vitesse de traitement et l'attention.

Pendant la période d'étude, tous les participants ont montré une diminution de leurs capacités cognitives. Cependant, ceux qui n'ont pas compensé leur perte d'audition par une aide auditive ont connu de loin la plus forte baisse. En revanche, les participants qui portaient une aide auditive n'ont enregistré qu'une baisse légèrement inférieure à celle des personnes ayant une audition normale.

Jennifer Deal, chercheuse principale : “Cette étude est importante car elle se concentre sur un facteur susceptible d'être traité. Cela peut retarder le déclin cognitif.”

Johns Hopkins va bientôt lancer une nouvelle étude. Cette étude permettra d'approfondir l'influence du traitement et des aides auditives sur les possibilités cognitives.

La recherche de Jennifer Deal (en anglais) | En savoir plus (en anglais)